Caroline SEGUIN

DIETETICIENNE NUTRITIONNISTE D.E.

Comportementaliste diplômée d'université

fillette au tableau noirLes « surdoués » (aussi appelés « Haut QI », « Haut potentiel intellectuel » ou « zèbres ») représentent près de 2 % de la population. Leur quotient intellectuel, supérieur à 130 (alors que celui du plus grand nombre oscille plutôt entre 85 et 115), leur procure des aptitudes cognitives hors normes. Leur cerveau sur-efficient est en activité permanente : une simple information provoque d’innombrables connexions neuronales, traduisant le fonctionnement caractéristique d’une pensée en arborescence à grande vitesse. Alors que chez la majorité des gens, le système de pensée est analytique (le cerveau gauche permet d’ordonner des informations de manière logique), chez les surdoués, le cerveau droit domine : c’est un système de pensée intuitif, analogique, qui fonctionne par cascades d’associations d’idées.

Cette intelligence intuitive amène les surdoués à une curiosité exceptionnelle, une imagination débordante, ainsi qu’un sens élevé de la justice, de l’altruisme et du perfectionnisme.

Mais ces comportements psycho-affectifs différents génèrent également parfois des troubles difficiles à canaliser :

  • les « hyper » (hyper-activité, hyper-émotivité, hyper-sensibilité, hyper-susceptibilité …)
  • les « dys » (dysorthographie, dyslexie, dysgraphie, dyscalculie, dyspraxie …)
  • le « tout ou rien » (avec ses conséquences d’adoration et de détestation)
  • le « tout et tout de suite » (avec ses conséquences de rejet global et irréversible)
  • l’instabilité, les crises d’angoisse, les difficultés d’endormissement
  • la multiplication des rituels d’apaisement et des objets transitionnels
  • les addictions
  • les troubles du comportement (TOC, boulimie, anorexie, hyperphagie …)

Je vous aide à comprendre ces mécanismes d’ascenseurs émotionnels et à canaliser les troubles induits sur votre comportement alimentaire.