Caroline SEGUIN

DIETETICIENNE NUTRITIONNISTE D.E.

Comportementaliste diplômée d'université

woman pointing at her absLa psycho-entérologie étudie les interactions de la psyché sur l’appareil digestif. En effet, les scientifiques connaissent depuis quelques années les effets des émotions sur le transit.

Rien d’étonnant à cela, puisque notre ventre, ce « deuxième cerveau », abri du système nerveux entérique, contient 200 millions de neurones. Ceux-ci utilisent les mêmes neurotransmetteurs que ceux du cerveau crânien, notamment la sérotonine (impliquée dans la régulation de fonctions telles que la thermorégulation, les comportements alimentaires et sexuels, le cycle veille/sommeil, la douleur ou l’anxiété). Or l’appareil digestif produit 95% de la sérotonine présente dans l’organisme !

Par ailleurs, nos intestins abritent une colonie spectaculaire de cent mille milliards de bactéries (réparties en 160 espèces) dont l’activité influence notre personnalité et nos comportements et dont le déséquilibre est à l’origine de nombreuses maladies. Dès lors un rééquilibrage de la flore intestinale semble contribuer à une nette amélioration des colopathies fonctionnelles. Ces dernières (également appelées « syndrome du côlon irritable ») sont souvent sans symptômes visibles à la radiographie ou à la coloscopie mais très douloureuses et fréquentes.

Je vous aide à décrypter vos émotions et à rééquilibrer naturellement votre flore intestinale afin d’améliorer vos colopathies fonctionnelles.

Paru dans Viva de Septembre 2016Microbiote